skip to Main Content

Déserts médicaux : un accès difficile aux soins en ophtalmologie

Le groupe Le Guide Santé a publié les résultats de son enquête annuelle sur l’accès aux soins en ophtalmologie. Un accès qui se complexifie de plus en plus. Morceaux choisis.

Les résultats de cette étude sont sans appel : il est de plus en plus difficile d’accéder aux soins en ophtalmologie. Parmi les causes, la baisse de la démographie médicale et les déserts médicaux qui provoquent une inégalité d’accès sur le territoire.

29% des ophtalmologistes refusent de prendre en charge de nouveaux patients : la Corrèze, la Haute-Loire, la Haute-Saône ou la Vienne sont les départements impactés par cette politique. À l’inverse, plusieurs départements comme la Seine-et-Marne, le Bas-Rhin ou la Gironde et Paris se démarquent en enregistrant un taux de prise en charge de nouveaux patients élevé (plus de 80 %). Les Hautes-Alpes caracolent en tête avec un taux de prise en charge de nouveaux patients de 100 %.

Alors que trois Français sur quatre âgés de plus de 20 ans présentent un trouble de la vision, notre carte de France sur l’accès aux soins en ophtalmologie fait ressortir de véritables « déserts médicaux » dans cette spécialité. Dans certains départements et communes, obtenir un rendez-vous est très difficile voire impossible pour un nouveau patient qui n’est pas suivi régulièrement par le même ophtalmologiste mais point positif, il existe aussi des cabinets qui donnent de nouveaux rendez-vous rapidement. C’est pourquoi nous avons tenu à mettre à la disposition du grand public notre application gratuite Doc Le Guide Santé afin de lutter contre cette inégalité d’accès aux soins, ” déclare le docteur Jean-Pascal Del Bano, co-fondateur du Guide Santé.

Une grande disparité des délais d’attente et du pourcentage de nouveaux patients acceptés selon les villes :

Les territoires de santé ne sont pas tous égaux en termes d’accès aux soins en ophtalmologie, aussi bien au niveau du nombre de cabinets d’ophtalmologie installés qu’au niveau des délais d’obtention d’une consultation. La carte de France du Guide Santé révèle qu’il est plus facile de se faire soigner dans les grandes métropoles que dans les zones rurales ou les petites villes.

Le délai moyen d’obtention d’un rendez-vous dans un cabinet d’ophtalmologie conventionné est de 20 jours à Paris, qui compte 482 cabinets d’ophtalmologie dont 334 acceptent de nouveaux patients (sur 423 joignables). Le délai passe à 377 jours à Aurillac (Cantal), qui compte seulement un cabinet d’ophtalmologie qui accepte de prendre en charge de nouveaux patients sur les 6 cabinets de la ville.

Source : Le Guide Santé

 

Back To Top
Aller au contenu principal